/

vendredi 16 octobre 2015

Automne


Long silence
au balcon de l'automne
accord secret

Laurent Parat

Tourbillons d'automne
en couleurs fauves
parcours silencieux

ABC

samedi 25 avril 2015


Comme l'étoile filante, le mirage, la flamme, 
l'illusion magique, la goutte de rosée, la bulle sur l'eau ; 
comme le rêve, l'éclair ou le nuage: 

Considère ainsi toutes les choses. 


vendredi 25 juillet 2014


L'orage gronde
par delà la garrigue 
au cœur de juillet 

Le temps s'étire - 
mes pensées se fondent avec 
le chant de l'oiseau

Laurent Parat

Novembre en juillet
son brouillard en pleurs
maquille l'été

ABC

vendredi 6 juin 2014

Juin

Dans le ciel bleu nuit
je suis un funambule
au seuil de l'été


la lune blanche
balaye de sa clarté
le voile du temps


***

la brise du soir
comme une promesse
inénarrable



Laurent Parat

mardi 15 avril 2014

L'abeille

Ce jour de printemps
l'abeille solitaire  
me rend visite

Tourbillons subtils
comme d'occultes signes
fondus dans l'azur

(...un instant, je pris congé de moi...)

Laurent Parat

En congé de toi
tic tac de la pendule
qui tourne encore

Quand l'abeille butine
dans le silence des cœurs
une fleur renaît

Demain juin s'ouvre
quelques fleurs se fanent
l'abeille bourdonne

ABC 
Couverte d' abeilles
la fleur de bananier
Bashô
En piqué léger
au cœur de mes pétales
l'abeille se sert

Bernard

jeudi 23 janvier 2014

Janvier

Janvier s'étire -
les rayons de promesses
éclaire le sentier

Le vent se lève -
je décide de suivre
 les fiers nuages

***

Au crépuscule -
la lutte incessante
pour éloigner la nuit

Comme un reflet
à la lumière du jour -
la bougie tremble


Laurent Parat


Dernier caprice
pour tirer sa révérence
janvier neige

ABC

Matin de Janvier
dans le froid elles ont éclos
les fleurs de pêcher

Lyne-Anke

Encore l'hiver
le vent frappe aux carreaux
l'ombre est froide

Bernard


Un sapin déçu
Se retrouve à la rue
Bientôt les jonquilles

Pâques 


Bise du jour
le printemps chuchote
dans mon cou

ABC


Caprice d'avril
l'hirondelle
portée par le vent

Yann 

jeudi 5 décembre 2013

Décembre


Froid de décembre
mes rêves accrochés
aux lampions des rues

Laurent Parat

Déjà décembre
l’automne se fatigue
du froid qui sévit

Bernard

Ciel bleu glacé
sous les branches du figuier
les feuilles de l' an passé

Lyne-Anke

Janvier installé
dans un doux printemps
l'hiver s'offusque

ABC


En poésie d'hiver
une veille de février
s'installe enfin un vent glacé.

Yann 

vendredi 15 novembre 2013

Fragments

Nuit courte
combien de saisons à vivre ?

Au delà des étoiles 
le silence de nos pensées
au cœur du monde


Laurent Parat  

Dans la froidure
un papillon à tire d'aile
poursuit son âme

Kyoshi Takahama



Le soir tombe
novembre s'embrume
demain un linceul blanc


ABC


Une nuit froide
à contempler le ciel
demain demeure

Lyne-Anke




lundi 7 octobre 2013

Avignon


Mistral d'automne -
sur le vieux pont de pierre
s'envole mes années

Face aux remparts
La fillette danse autour
de son grand père

Brève naissance
au soleil de Provence -
éclair fulgurant

Laurent Parat



Danser sur le pont
avec sa petite fille
sans pape

ABC


lundi 9 septembre 2013

Maroc ...

De la montagne -
l'eau glacée de la source
danse et s'égare

Odeurs colorées
aux sons de la médina
la vie s'étale

***

Un quart de lune -
le toit de la terrasse
face à la ville

Lumières ocres -
le son d'un mariage
sous les étoiles


Laurent Parat




mardi 16 avril 2013

Questions ...


Au creux de la nuit
ma lanterne vacille
au jeu des ombres

***

Des larmes de sel
scintillent au firmament
de mes éclipses

Laurent Parat



vendredi 1 février 2013

Bréviaire des vaincus

... Rien ne nous précède, rien ne nous côtoie, rien ne nous succède. l'isolement d'une créature est l'isolement de toutes. L'être est un jamais absolu.

Qui pourrait être dénué de fierté au point de tolérer quoi que ce soit en dehors de lui ? Avant toi retentirent des chants, après toi continuera la poésie des nuits - cela, as-tu la force de le supporter ?

Si, dans la débâcle du temps, dans le miracle d'une présence, je ne vois pas se faire et se défaire le monde vivant, alors ce que je fus et que je suis n'approche même pas le frisson d'une ombre d'étonnement.

Emile Cioran - Bréviaire des vaincus

jeudi 10 janvier 2013

Janvier



Début de janvier 
le soleil léger du matin 
apaise mon âme

Couche de buée
mes pensées se dissolvent
aux premiers rayons

Laurent Parat 


Sur la vitre close
Des perles paressent
Dans la brume


Tournant en rond
S'habille et se déshabille
Drôle d'hiver ! 


ABC

***

Pluie verglaçante
Chaussée luisante et glissante
Danse de janvier

Froid de janvier
Minuscules gouttes sur la vitre
Âmes transparentes révélées

Pascal 

***

Humidité, froid 
Pour notre plaisir étale
Ses perles d'hiver

Coccinelle

***

Dans l'aube grise
le ciel écrit ses arbres
L'hiver s'étire

Azalaïs

**

Sur la vitre
le chaud et le froid
de concert

mimik

***

Ta sueur
sur la vitre
comme une respiration... 

Savarati

***


Dessin sur la vitre
Signature humide
Aquarelle d'hiver

Roland Laurent


***

Glissent sur le carreau
Gouttelettes de rosée
Le froid est en pleur

Bernard








lundi 31 décembre 2012

promesses


Solstice d'hiver
au delà de l'horizon
nos graines d'envies

Laurent Parat


Richesse des lendemains
Les mots se congratulent
Pleins d'espoir !

Année nouvelle 
Bonnes résolutions
Tant de possibles !

Des partages toujours
Sur un chemin à tracer
Avec envie !

ABC


Semer les rêves
dans la froideur de l’hiver
au printemps naîtront

Bernard



jeudi 29 novembre 2012

Automne


Mes pas disparus
sur la route tapissée
de feuilles mortes

Sous le ciel argent
la pluie tourbillonnante -
feuilles mordorées

les feuilles s'envolent
comme les âmes d'hier -
saison d'automne


Laurent Parat


Automne en décembre
Vent froid dans les futaies
Silence blanc

Vent indiscret
Nature déshabillée
Cherche manteau d'hermine

ABC
Cueillir un sourire
Dans tes yeux couleur automne
t'entendre rire

Pascal

Sous
le ciel gris
mon âme
d'aujourd'hui
demain 
envolée

Yannis Petros


Silence et blancheur

L'automne s'endort lentement
Mésanges à la fenêtre ! 



ABC

lundi 12 novembre 2012

Ceuillette

La pluie fine
glisse sur le calcaire
couleur de lune

Tendres girolles
à l'abri du grand chêne
soudain offertes

Triste novembre
déjà le jour s'égare
au bruit du soir

Laurent Parat


Feuille vol-au-vent
Farcie de tendres mousserons
Au chant du râteau 

Fraîcheur matinale
Belles estampes japonaises
Novembre en son spleen

Novembre s'endort
décembre frappe à la porte
premiers flocons !

ABC


L'aube s'enflamme
donne vie à la forêt
désir d'aimer

Moins en moins de mots
Silence plus en plus parlant
Esprit complice
Pascal 

lundi 15 octobre 2012

Nuit d'automne


Nuit d'automne
mes volutes s'enroulent
autour de la lune 

Laurent Parat


Fraîcheur du soir
La lune se fait complice
En confidente !


Au souffle du vent
Balancement d'automne
En feu coloré !


ABC

La lune veillant
De son œil orangé, l'automne
répand son brouillard

Coccinelle

Automne divin
dans la lune des songes
comme vin ambré

Bernard

Les pensées s'envolent
Une nouvelle vie commence
Le vent souffle

Comme une goutte de pluie
Glissant sur l'arbre de la vie
Rejoignant la rivière de l'au-delà

Goutte de pluie
Sur les épaules d'une herbe
Etincelle de vie

Goutte de pluie
Suspendue à la branche
Reflet du monde

Goute de pluie
Glisse sur une feuille morte
Rejoindre l'autre rive

Pascal

mercredi 10 octobre 2012

Tardif automne



Tardif automne -
mon âme nue au milieu 
du champ de rosée

Laurent Parat


Chasse ouverte
Les feuilles rient jaunes
Brumes à cœur 

ABC

Haïku qui chante
Virevolte au vent
ses mots d'automne  

Coccinelle

pas une visite
pas même
un reflet sur la vitre

Danielle Duteil

lundi 3 septembre 2012

confitures ...


Ronces de mures
comme un goût d’automne
sur le chemin

Laurent Parat


Odeur sucré
Quelques pots alignés
Bassine en cuivre

Fruits parfumés
Soleil dans la cuisine
papilles en éveil

De mur en mur
Délicieusement mûres
Aïe une épine 

ABC
Les belles mûres
Des ronces à la bouche
n'attendent pas ;)

Öö tli
Roncier au bord du chemin
première mûre
première piqûre...

minik do
doigts mauves
la gourmandise
une tâche?

télos
Cueillant les figues
sans même l'idée
de confitures futures

Yanis Petros


l'automne rougit
Premiers maquillages
Une feuille s'envole

ABC

vendredi 31 août 2012

Aube


L'orage est passé -
ce matin je m'étonne
de naître à nouveau

Laurent Parat


Coup de balai
Ciel clair délavé
Un autre jour !

ABC 
Cueillant des mûres
dous un ciel délavé -
premières fraîcheurs

Luc Bordes 
Premier septembre
comme si de rien n'était
le mistral s'en est allé

Yanis Petros


Premier septembre
sans faire de bruit
les hirondelles sont parties

soudain mon coeur étreint
dans le froid du matin

Azalaïs

lundi 6 août 2012

L'orage

Au creux de l'été
les grillons se sont tus
devant l'orage

*

Le silence minéral
mis en abîme  

*

L'éclair révèle
tout ce qui n'est pas écrit

*

Laurent Parat

Après l’orage
l’escargot se trémousse
au rythme d’un slow

Bernard

Été capricieux
Pluie, vent, chaleur, orage
Un éventail en partage !

ABC



mercredi 1 août 2012

"Ombres vagabondes"

Au creux de l'ombre
les fragments de lumière -
la vie dévoilée

Laurent Parat




" Vivre dans l’angle mort du social et du temps. Dans l’angle du monde " 
Pacal Quignard


mercredi 11 juillet 2012

Visions


Brise occulte
dans le repli de la nuit
ma bougie tremble

Laurent Parat


Dans le silence du soir
Le chant du grillon
Sur un strapontin !

ABC

lundi 9 juillet 2012

dimanche 8 juillet 2012

Parenthèse


Assis sur le zafu
comme seul horizon - 
le bleu des vagues

Vole mon âme !
par dessus des orages
au creux du volcan


Laurent Parat



samedi 7 juillet 2012

Coup de coeur ...


 Une petite visite sur mon blog et un coup de coeur pour les peintures de Tatiana

"Tatieva & ses Demoiselles vous accueillent dans leur Univers...
De couleurs, de Rondeurs, de Sensualité & de Mille Douceurs...
Peinture nu féminin, art figuratif.
Féminin & Délicieusement Audacieux !"


vendredi 29 juin 2012

Natsume Sôseki



Mon amour a la couleur de la nuit 
couleur des ténèbres 
que vient visiter la lune

 Lumière éteinte du ciel limpide 
une étoile se détache 
et entre par la fenêtre


Je ne suis pas mort 
mon cœur est poétique 
je me repose 
Laisser le monde en paix 
je suis un moine en train 
de faire une sieste 


 Natsume Sôseki

jeudi 28 juin 2012

Rien ...


Douce Ivresse 
sous le chant des cigales -
un interligne ...

Laurent Parat



Envol d'une mouche
Au souffle du zéphyr
Sans averse


ABC





mardi 26 juin 2012

Le ciel et la terre sont éternels.
Ils n'ont pas de vie propre.
Voilà pourquoi ils sont éternels.
Ainsi, la première place revient au Sage qui a su s'effacer.
En oubliant sa personne, il s'impose au monde.
Sans désirs pour lui-même, ce qu'il entreprend est parfait.
Il s'était assis à la dernière place.
C'est pour cela qu'il se retrouve à la première.

Traduction Tao-Te-King - Conradin Von Lauer  

lundi 25 juin 2012

Jeunesse lève toi


Un peu de colère, de mélancolie et beaucoup de poésie ...